Expédition Tara : la goélette part sonder le peuple invisible de l’océan

Expédition Tara : la goélette part sonder le peuple invisible de l’océan

La douzième mission scientifique de la goélette Tara s’est élancée depuis Lorient (Morbihan) samedi 12 décembre, avec de nombreux chercheurs à son bord. Ils partent sonder le peuple invisible de l’océan.

La goélette Tara a repris la mer samedi 12 décembre depuis Lorient (Morbihan), son port d’attache, et se dirige vers les mers du Sud. Il s’agit de sa 12e expédition. Ce bateau, taillé pour l’océan, est aménagé comme un véritable laboratoire. Une douzaine de marins et de scientifiques ont pris place à bord. Ils partent pendant deux années pour étudier les micro-organismes marins, afin de nous donner un état de santé des océans.

23 escales

La mission Tara 2020 est un voyage de 70 000 km en 23 escales, notamment en Amérique du Sud, en Antarctique et en Afrique. “C’est un peu comme le 19e siècle : on partait faire des grandes missions de trois ans, quatre ans, à la découverte des espèces, des routes commerciales, des épices, des territoires. Finalement, là, on part découvrir notre ignorance”, confie Romain Troublé, directeur de la Fondation Tara Océan. Tara a déjà parcouru l’équivalent de dix fois le tour de la Terre.

rivadmin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *